Et aussi sur Cultures-J.com

« Derniers Jours à Jérusalem », de Tawfik Abu Wael

Déjà présenté dans de nombreux festivals – Festival International du Film de Toronto 2011, Festival International du Film de Locarno 2011, Rencontres Internationales du Cinéma de Vincennes 2011, Festival Regard Sud de Lyon 2011…, Derniers Jours à Jérusalem, le second long-métrage du réalisateur palestinien Tawfik Abu Wael, sortira en France le 23 mai 2012.

derniers jours a jerusalemSynopsis. Nour et Iyad, un couple de palestiniens installé à Jérusalem-Est, s’apprêtent à immigrer à Paris. Iyad est un chirurgien entre deux âges, Nour est une jeune et belle comédienne, indépendante, fantasque, issue de la bourgeoisie intellectuelle palestinienne. Sur le chemin de l’aéroport, l’annonce d’un terrible accident ramène Iyad à son hôpital et suspend leur départ. Une fois de plus délaissée par son mari, Nour va remettre en cause leur voyage ainsi que leur relation, tout en témoignant son attachement à ceux qu’elle s’apprête à quitter.

Né en 1976 dans une ville de Judée Samarie, Tawfik Abu Wael suit des études en réalisation à l’université de Tel Aviv, et enseigne le théâtre dans une école de Jaffa. Entre 1997 et 2001, il réalise quatre courts-métrages, parmi lesquels Characters ou Diary of a male Whore, ainsi que le documentaire Waiting for Sallah al-Din qui sera projeté dans de nombreuses manifestations internationales en Italie, en République Tchèque, au Qatar, en France, en Allemagne… En 2004, son premier film Soif (Thirst) sera nominé à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes, et obtiendra la même année la récompense du Meilleur Film au Festival International du Film de Jérusalem, ainsi que le Prix du Jury à la Biennale du Cinéma Arabe de Paris.

Derniers Jours à Jérusalem, de Tawfik Abu Wael. Avec Lana Haj Yehya, Ali Badarni, Kais Nashif. En salles le 23 mai 2012.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.