18 March 2019
Et aussi sur Cultures-J.com

« Freud à Jérusalem. La psychanalyse face au sionisme », d’Eran Rolnik

Au cours de Freud à Jérusalem, les fondateurs de la psychanalyse prennent vie de réflexions en anecdotes.

A travers les liens entre les uns et les autres, les divergences ou convergences, Eran Rolnik montre comment la psychanalyse a pu arriver en Israël.

Si les liens entre Freud et Eitingon n’étaient aussi forts, on eut pu dire que la psychanalyse serait arrivée là-bas malgré Freud. Mais Eitingon, qui a beaucoup travaillé avec ses confrères présents en Palestine pour y implanter la psychanalyse et la reconnaître, était aussi très proche de Freud. Cela a aidé par exemple à l’acceptation rapide de la candidature de la Société psychanalytique de Palestine par l’Association psychanalytique internationale.

L’auteur rapproche sionisme, socialisme et psychanalyse comme étant trois inventions juives liées au mal-être d’une époque. Il montre comment s’influencèrent la psychanalyse et le sionisme. Freud cherche à rendre la psychanalyse universelle bien que les premiers à le suivre, ainsi que ses premiers patients, soient juifs. Il ne désire pas la laisser enfermer dans une identité pour lui réductrice. Cela lui fait perdre de belles occasions de succès en Israël à cause de ses différents refus de soutien ainsi que du contenu de son livre L’homme Moïse et la religion monothéiste.

Heureusement la conjonction non seulement de l’action d’Eitingon et de quelques autres, mais aussi des besoins d’analyse des habitants du yeshouv, a permis à la psychanalyse de se développer même si elle devra attendre 1977 pour avoir une chaire universitaire.

Cet ouvrage plaira non seulement aux passionnés de psychanalyse, mais aussi à ceux qui s’intéressent à l’histoire d’Israël avant 1947, ses liens avec l’histoire de l’Europe, et enfin à ceux qui aiment découvrir des portraits d’hommes et de femmes à travers leur trajectoire.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Freud à Jérusalem. La psychanalyse face au sionisme, d’Eran Rolnik, aux éditions L’Antilope. 544 pages. 24,50€.

Si vous désirez aller plus loin :

Cinq leçons sur la psychanalyse, de Sigmund Freud, aux éditions Payot. 208 pages. 5,00€.
Sigmund Freud : la guérison par l’esprit, de Stefan Zweig, aux éditions Livre de Poche. 160 pages. 4,60€.
L’interprétation du rêve, de Sigmund Freud, aux éditions Points. 697 pages. 13,50€.

Incoming search terms:

  • freud et le sinoisme
  • jérusalem et sionisme

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.