Et aussi sur Cultures-J.com

« Pour en finir avec Mein Kampf », de P. Coen, J.-M. Dreyfus et D. Alexandre

Pour en finir avec Mein Kampf est un livre unique.

pour en finir avec mein kampfCo-écrit par David Alexandre, Philippe Coen et Jean-Marc Dreyfus, sélection du Prix de littérature politique Edgar Faure 2016, ce livre parle donc du tristement célèbre Mein Kampf écrit par Hitler, mais pas dans le but d’en expliquer les rouages ou la psychologie. Il commence par l’histoire de ses différentes éditions et des procès liées à celles-ci dans les différentes parties du monde.

Puis il aborde l’impact d’internet sur la diffusion de Mein Kampf. Internet en effet supprime les frontières et ainsi permet de contourner l’interdiction d’un livre au sein d’un pays. C’est d’autant plus difficile à gérer que chaque pays réagit face à ce livre à sa manière suivant son histoire et sa sensibilité.

Les décisions varient aussi d’une décennie à l’autre. Ainsi, les auteurs expliquent par exemple aussi bien la raison pour laquelle Hitler a fait interdire la traduction de son livre en France, que celle pour laquelle quelques dizaines d’années plus tard, en Inde, le livre est étudié dans les écoles de commerce. Ils soulignent également à la fois les influences reçues lors de l’écriture du livre que les écrits et doctrines qui s’en inspirent.

Il s’avère cependant que même s’il n’a au final jamais cessé d’être publié, Mein Kampf  fait désormais partie du domaine public.

Face à cette nouveauté et à l’usage qu’internet permet déjà de certains passages de Mein Kampf pour exciter différentes haines, les auteurs, loin de se contenter d’un bilan, apportent une possibilité de transformer la publication de ce livre rempli de haine en un acte de citoyenneté et d’éducation grâce à un texte d’introduction pédagogique. Les auteurs vont d’ailleurs encore plus loin et proposent aussi un logo et une charte qui ont pour but de permettre de construire un internet respectueux de l’autre.

Voilà donc un livre essentiel aussi bien pour sa recension historique et législative liées aux différentes éditions de Mein Kampf dans le monde que pour ses propositions pour ralentir les cycles actuels de haines et violences.

Sophie MASSON pour Cultures-J.com.

Pour en finir avec Mein Kampf, de David Alexandre, Philippe Coen et Jean-Marc Dreyfus, aux éditions Le bord de l’eau. 118 pages. 10,00€.

Si vous désirez aller plus loin :

Mein Kampf : Histoire d’un livre, d’Antoine Vitkine, aux éditions Flammarion. 363 pages. 21,00€.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Interview : Véronique Chalmet, auteure de « L’enfance des dictateurs »
Dans le cadre de la sortie de son nouveau livre L'enfance des dictateurs, Cultures-J.com a rencontré l'auteure Véronique Chalmet, qui a accepté de répondre à nos questions. Rencontre. Cultures-J.com : Véronique Chalmet bonjour, ...
Lire la suite
« Ordres et décorations de la Wehrmacht », de François Lannoy
En un peu plus de cinq années de guerre, on estime à environ dix-huit millions le nombre de personnes ayant combattu dans la Wehrmacht, l’armée allemande du IIIème Reich comprenant ...
Lire la suite
« Le sport européen à l’épreuve du nazisme », au Mémorial de la Shoah de Paris
Jusqu’au 18 mars 2012, le Mémorial de la Shoah de Paris présente une exposition totalement inédite intitulée Le sport européen à l’épreuve du nazisme. Proposant un regard historique sur la manière ...
Lire la suite
« Hitler, son dernier secret », au théâtre du Nord Ouest
Vienne, milieu des années 30. Ulrich Falch est serveur dans une brasserie de la capitale autrichienne où se réunissent les dirigeants du National-Socialiste pour mettre au point l’anschluss. Julia, son ...
Lire la suite
« Dolfi et Marilyn » de François Saintonge : Hitler is back !
En-dehors de quelques illuminés nostalgiques du 3ème Reich, qui pourrait un instant envisager le retour sur terre d’Adolf Hitler ? François Saintonge, qui signe avec Dolfi et Marilyn son premier roman, plonge ...
Lire la suite
« Stauffenberg. L’homme qui voulait tuer Hitler », de Jean-Louis Thiériot
Elève studieux, préférant la compagnie des livres à celle des femmes et du bon vin, admirateur d’Otto Dix et d’Emil Nolde, élève du poète Stefan George, Claus von Stauffenberg hésite ...
Lire la suite
« Hitler et les siens », de Pierre Stephany
A propos d’Hitler, on peut penser que tout a été dit, écrit, filmé… Peut-être à juste titre d’ailleurs. Les ouvrages sur le pire fléau que la terre aie portée et ...
Lire la suite
« L’enfance des dictateurs », de Véronique Chalmet
Staline, Mao, Amin Dada, Mussolini, Hitler, Bokassa, Kadhafi, Pol Pot, Franco, Saddam Hussein... A elle seule, cette poignée d’hommes aux noms effroyables totalise plusieurs dizaines de millions de morts, et ...
Lire la suite
« Riefenstahl », de Lilian Auzas
D’elle, on a dit qu’elle était une grande danseuse expressionniste. Puis une géniale réalisatrice, indéniablement la plus grande des années 30. Elle fut ensuite une talentueuse photographe, comme le prouve ...
Lire la suite
« L’opinion allemande sous le nazisme », de Ian Kershaw
Dans la "préface à l'édition française" Ian Kershaw regrette que certains aspects de son livre soient marqués par l'époque de sa conception, et il espère que cette étude devienne une ...
Lire la suite
Interview : Véronique Chalmet, auteure de « L’enfance des dictateurs »
« Ordres et décorations de la Wehrmacht », de François Lannoy
« Le sport européen à l’épreuve du nazisme », au Mémorial
« Hitler, son dernier secret », au théâtre du Nord Ouest
« Dolfi et Marilyn » de François Saintonge : Hitler is
« Stauffenberg. L’homme qui voulait tuer Hitler », de Jean-Louis Thiériot
« Hitler et les siens », de Pierre Stephany
« L’enfance des dictateurs », de Véronique Chalmet
« Riefenstahl », de Lilian Auzas
« L’opinion allemande sous le nazisme », de Ian Kershaw

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.