Et aussi sur Cultures-J.com

« Self-Made », le nouveau film de Shira Geffen

Sept ans après Les méduses, Caméra d’Or au Festival de Cannes 2007 et pour lequel elle avait collaboré avec l’auteur Etgar Keret, qui est également son compagnon, la réalisatrice Shira Geffen revient avec Self-Made (« Boreg » en hébreu), son nouveau long-métrage.

self made shira geffenMichal Kayam vit à Jérusalem. Délaissée par un mari absent, sa vie bascule un matin, alors qu’elle reçoit des usines Etaca, spécialistes de meubles en kit, un lit commandé en ligne quelques heures plus tôt. Elle ne se doute pas qu’une vis apparemment manquante dans le colis va déclencher une avalanche de conséquences.

Nadine Nasrallah vit quant à elle de l’autre côté de la frontière. Son père emprisonné, sa mère décédée un an plus tôt, elle vit seule avec sa grand-mère et un frère qui veut l’envoyer chez de la famille, au Koweit. Chaque jour, les écouteurs ou le casque vissé sur les oreilles, Nadine franchit le checkpoint qui sépare Israël des territoires de Judée-Samarie pour se rendre sur son lieu de travail, les usines Etaca, où elle prépare les paquets de vis qui accompagnent les meubles.

Mêlant à la fois le monde de la création artistique contemporaine décalée dans lequel évolue Michal, et l’errance affective et la perte de repères familiaux de Nadine, une aubaine pour les recruteurs de kamikazes, Self-Made présente un synopsis trompeur.

Suite à un malentendu à un checkpoint, les deux femmes sont en effet censées se retrouver de l’autre côté de la barrière de sécurité, immergées dans des vies qui ne sont pas les leurs. Mais cette partie de l’histoire n’occupe en réalité que les dix dernières minutes du film, dont le discours est principalement axé sur le féminisme et la maternité. Là où l’une est prête à tout pour donner la vie, l’autre a fait de son utérus un sac à main, plus utile à une femme que ne le serait un enfant.

Nommé au Grand Prix de la Semaine de la Critique, au Prix SACD, au Prix de la Révélation France 4 et présenté en juillet 2014 dans le cadre du festival Paris Cinéma, Self-Made sera projeté à l’occasion du Festival du film israélien 2015 à Paris, et devrait sortir en France cet été.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.