21 November 2018
Et aussi sur Cultures-J.com

“Ocean’s 8” : casting cinq étoiles pour le casse du siècle

Après cinq ans, huit mois et douze jours passés derrière les barreaux, Deborah “Debbie” Ocean bénéficie d’une mise en liberté conditionnelle. Près de six ans durant lesquels la jeune femme a, à l’instar de son frère disparu Danny, a mis au point dans les moindres détails LE casse du siècle.

Comme chaque année, le Metropolitan Museum de New York organise son gala annuel, le fameux MET Gala, l’un des rendez-vous mondains les plus courus de la planète, au cours duquel sont levés des fonds en faveur de l’Institut du Costume du prestigieux établissement. Un événement médiatique qui coïncide également avec l’ouverture de l’exposition Le Sceptre et l’Orbe. Cinq siècles de tenues royales, présentant parures et bijoux des plus grandes cours d’Europe.
C’est dans le cadre de cette prestigieuse exposition que l’actrice Daphne Kluger doit participer au gala, avec autour du cou le Toussaint, un fabuleux collier Cartier d’une valeur de 150 millions de dollars. Du nom de Jeanne Toussaint, amante et muse de Jacques Cartier, directrice artistique de la maison de 1933 à 1970, le Toussaint, enfermé dans des coffres, n’a pas vu la lumière du jour depuis cinquante ans.
Et c’est bel et bien du Toussaint que compte s’emparer Debbie Ocean, lors de la soirée de Gala. Mais un tel coup ne peut pas se réaliser seul.
Avec Lou Miller, une vieille connaissance avec qui elle a déjà monté des arnaques par le passé, Debbie recrute les protagonistes dont elle a besoin pour mener son vol à exécution. Une équipe aussi éclectique que colorée : Constance, voleuse à la tire qui devra substituer le collier du cou de l’actrice, Nine-Ball, une pirate informatique chargée de hacker le réseau de caméras du musée, Amita, tailleuse de diamants, Tammy, receleuse, sans oublier Rose Weil, une couturière qui a la lourde charge d’habiller Daphne Kluger pour la soirée.
Et finalement, pourquoi ne devraient-elles se contenter que d’un collier, alors que les joyaux de huit monarchies européennes sont eux aussi à portée de main ?
Spin-off de la fameuse série des Ocean’s signée Steven Soderbergh, Ocean’s 8 utilise les ingrédients qui ont fait le succès de la trilogie, à la différence que le casting y est exclusivement… féminin.

“La figure du hors-la-loi est au coeur du cinéma américain depuis ses débuts, mais à de rares exceptions près, ces “hors-la-loi” sont toujours des hommes. Je me disais qu’il pourrait être intéressant qu’un groupe de femmes dures à cuire puissent s’imposer dans ce genre qui leur avait jusqu’ici semblé interdit. Et puis, j’ai toujours aimé les films de braquage”. Gary Ross, réalisateur.

Dessinée en 1931 par Louis Cartier pour le Maharajah de Nawanagar, le Toussaint revêt certes une valeur monétaire, mais également historique considérable. Si aujourd’hui, ce fabuleux collier a disparu, les ateliers Cartier de la rue de la Paix, à Paris, ont pu, grâce à des croquis et des photographies conservées dans les archives, s’inspirer de ce chef-d’oeuvre Art Déco pour fabriquer une réplique en un temps record de huit semaines, contre huit mois normalement… Initialement conçu pour être porté par un homme, il a toutefois été “allégé” de 20% pour Anne Hathaway, qui incarne Daphné Kluger.
Concernant le tournage, si Gary Ross a privilégié les décors réels et a été autorisé à filmer à l’intérieur du musée chaque soir après sa fermeture au public, pour des raisons évidentes d’organisation l’exposition Le Sceptre et l’Orbe. Cinq siècles de tenues royales n’a pu être installée dans les salles du Metropolitan. Elle a donc fait l’objet d’une reconstitution en studio qui nécessita neuf mois. Le résultat est simplement superbe, et à la hauteur de ce qu’aurait pu réellement présenter le département de l’institut du vêtement du MET.


Quant au casting, la distribution choisie par Gary Ross n’a rien à envier à celle “cinq étoiles” de Steven Soderbergh. Dans le rôle de Debbie, on retrouve une Sandra Bullock plutôt convaincante en chef de gang, Cate Blanchet, que l’on retrouve toujours avec plaisir, la chanteuse Rihanna, dreadlocks et pétard à la main, et qui joue ici dans son neuvième film, ou encore l’excellente Helena Bonham Carter, délicieusement barrée dans son rôle de Rose Weil.
Sans être inoubliable, Ocean’s 8 reste un bon moment de cinéma…

Ocean’s 8, de Gary Ross, actuellement au cinema.

Si vous désirez aller plus loin :

Coffret DVD trilogie “Ocean’s” 11 + 12 + 13, de Steven Soderbergh. Coffret 3DVD. 353 minutes.
Cartier : le style et l’histoire, aux éditions RMN. 399 pages. 45,00€.
Cartier, joaillier des rois, de Laure Dalon, aux éditions RMN. 48 pages. 10,00€.
Des grands moghols aux maharadjas : joyaux de la collection Al Thani, de Amin Jaffer, aux éditions RMN. 397 pages. 49,00€.

Partagez vos impressions

Cet article vous intéresse ? Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.